Groupe local de Bordeaux

MNE, 3 rue Tauzia, 33800 Bordeaux

Contacts : Yann

E-mail : gl.bordeaux@greenpeace.fr

Réunion mensuelle :

Réunion le 1er mercredi du mois à 20h30 (sauf en août) avec présentation aux nouveaux à 19h

|
Bordeaux | le 25 septembre 2016

Vélorution Climat : de l'ambiance, du monde et du beau temps

Ce dimanche 25 alors que la météo était incertaine, moins sympa pour une manifestation à vélo, le temps s’est finalement mis de la partie et de la Place de la République au Mégarama nous avons pédalé sous un ciel bleu..
On a commencé par une animation musicale et festive pour se mettre en rythme avec la participation bénévole et spontanée de Katia Leroi-Godet, artiste de rue et plasticienne, qui avec son orgue de barbarie a chanté quelques morceaux du répertoire français et que nous avons ensuite accompagné avec une parodie des décideurs politiques et industriels nous expliquant d’un ton compatissant tous leurs efforts pour le climat.
Nous n’avons pas oublié pour autant de faire une minute de silence en hommage à Wendy la jeune cycliste de 23 ans décédée ce mercredi après avoir été renversée par un camion benne de Bordeaux Métropole.

Animation avec Katia Leroi-Godet artiste de rue

Animation avec Katia Leroi-Godet artiste de rue

Visibles de loin grâce à nos banderoles et à nos vélos décorés et entendus aussi avec quelques slogans comme « C’est la fin du pétrole, préparons nos guiboles » le célèbre « On avance, on avance on n’a pas besoin d’essence » ou encore « Le vélo c’est très chouette on bousille pas la planète », nous avons allégrement remonté le cours d’Albret puis franchi la place Gambetta pour atteindre par le cours Clémenceau et les allées de Tourny, les Quinconces puis enfin les quais..

Photo de groupe au bas du pont Chaban

Photo de groupe au bas du pont Chaban


Restait encore à faire une mémorable photo de groupe ce qui fut fait au bas du Pont Chaban Delmas et depuis le balcon de Cap Sciences, avant la montée un peu difficile pour certains et la descente très zen elle pour tous pour rejoindre la rive droite par le quai de Brazza et le quai des Queyries.
l'équipe du groupe local au Hangar 14

l’équipe du groupe local au Hangar 14

Et cette ballade de 8 kms environ s’achevait enfin devant le Mégarama de la Bastide sur le terre plein du ponton Yves Parlier avec quelques prises de parole des principaux organisateurs qui remerciaient les 220 participants recensés de cette Vélorution Climat.

Prises de parole finale sur les quais

Prises de parole finale sur les quais


Au final une journée sympathique mais durant laquelle nous avons de cesse de rappeler les incohérences du gouvernement qui se targue d’avoir accueilli la COP 21 et d’être en pointe pour la ratification de l’accord de Paris alors que dans le même temps il poursuit le projet climaticide de Notre Dame des Landes et relance le programme autoroutier avec 8 projets pour un montant total de près de 10 milliards d’euros !!

Lire l'article
Bordeaux | le 19 septembre 2016

Océan Climax : de l'ambiance, du monde et un hommage

Cette 2e édition d’Océan Climax à l’espace Darwin restera sans nul doute un moment fort et auquel Greenpeace aura contribué.

Le stand Greenpeace prêt pour l'ouverture

Le stand Greenpeace prêt pour l’ouverture


Tout d’abord avec un stand décoré et fourni où le nombreux public a pu obtenir toutes les informations sur nos campagnes, nos modes d’action, nos activités en cours et à venir, et le calendrier pour nous rejoindre soit lors de nos réunions mensuelles soit lors de certaines activités comme la Vélorution Climat. Cette dernière activité avec en autres des associations comme Vélo Cité, Taca ou les Jeunes Ecologistes aura lieu ce dimanche 25 septembre à partir de 15h avec animation musicale au départ de la place de la République.
L'intervention de Jean-François Julliard

L’intervention de Jean-François Julliard


Autre temps fort celui des conférences avec notamment la participation de Jean-François Julliard directeur de Greenpeace le vendredi 9 après-midi pour « Energies renouvelables et protection des océans » sans oublier bien entendu ce moment émouvant de samedi où un jeune homme de 95 ans à savoir Edgar Morin est venu donner à une salle surchauffée et bondée une leçon d’optimisme et d’engagement pour un futur vivable avant de lancer l’appel de Darwin.

Enfin un 3e temps tout aussi émouvant pour Greenpeace celui de l’hommage rendu à Fernando Pereira, le copain photographe, tué par les services secrets français le 10 juillet 1985.Cet hommage sous la forme d’une plaque commémorative en fer récupérée d’un vieux bateau démantelé dans le port de Bordeaux est du à la proposition des deux gérants de Darwin à savoir Philippe Barré et Jean-Marc Gancille qui nous ont accueilli pour symboliquement rappeler la mémoire d’un de ceux qu’on n’appelait pas encore des lanceurs d’alerte.

L'inauguration de  la plaque Fernando Pereira

L’inauguration de la plaque Fernando Pereira


Au final, une réussite que cette 2e édition d’Océan Climax grâce au travail de Darwin, d’Emmaus et de Surfrider les organisateurs aidés par plusieurs dizaines de bénévoles qui n’ont compté ni leurs heures ni la fatigue pour assurer le meilleur accueil à la trentaine d’associations présentes.

Lire l'article
Bordeaux | le 1 septembre 2016

DARWIN OCEAN CLIMAX

De vendredi 9 au dimanche 11, le groupe local vous donne rdv à Darwin pour le festival Climax avec débats, musique et le village associatif en accès libre de 12h à 18h .
Ce vendredi 9 de 14h30 à 16h30 débat « Energies renouvelables et protection des océans  » avec plusieurs intervenants dont JF Julliard directeur de Greenpeace France et à 18 h inauguration d’une plaque au nom de Fernando Pereira, tué dans l’attentat du Rainbow Warrior, pour préfigurer le nom du futur ponton qui sera aménagé par Darwin sur les bords de Garonne, participation à cette inauguration sur inscription voir lien ci-dessous : Formulaire d’inscription

Et le samedi 10 à 15h dans l’espace associatif présentation et échange sur les activités du groupe local de Bordeaux.
On vous attend très nombreux !!!

Fernando sur le Rainbow Warrior

Fernando sur le Rainbow Warrior

Le Rainbow en baie d'Auckland

Le Rainbow en baie d’Auckland

14224842_10154292641880837_3436414853598727699_n

Lire l'article
Bordeaux | le 30 juin 2016

SAUVONS LE COEUR DE L'AMAZONIE

Bonjour,

Le groupe local de Bordeaux vous invite à lire les informations sur « sauvons le cœur de l’amazonie » de Greenpeace France. Si vous le souhaitez vous pouvez signer la pétition en ligne.

Nous vous remercions.

https://www.greenpeace.fr/sauvonslecoeurdelamazonie/?_ga=1.40165922.1880845116.1463687898

foret

 

 

Lire l'article
Bordeaux | le 28 juin 2016

Falsifications Creusot Loire Areva, les réacteurs 1 et 3 du Blayais doivent être stoppés !

Dès le 3 mai dernier, et l’annonce par l’ASN qu’Areva l’avait informée « d’irrégularités concernant des composants fabriqués dans son usine de Creusot Forge », le doute s’installait sur le périmètre des réacteurs touchés. De plus l’ASN mentionnait des « incohérences » mais évoquait également des « omissions ou des modifications » qui pouvaient donc concerner des falsifications des dossiers de fabrication.Le 31 mai, au lieu de tenir son engagement de produire la liste des composants, Areva annonçait qu’une première analyse interne sur deux tiers des constats d’anomalies était achevée et répétait que cette analyse « ne remet pas en cause l’intégrité mécanique des pièces fabriquées ».EDF affirmait à son tour le 13 juin, sans produire aucun élement nouveau, que ses vérifications lui permettaient de conclure qu’il n’y a « pas de remise en cause de la sûreté ».(sic)
Compte tenu de notre confiance toute relative envers les industriels du nucléaire, le groupe local a dès le 9 mai sollicité l’ASN Bordeaux pour savoir si des réacteurs du Blayais étaient impactés par ces falsifications et la réponse du 20 juin ci-jointe est sans ambages : des composants des réacteurs 1 et 3 sont bien concernés par ces irrégularités.

La réponse ASN du 20 juin

La réponse ASN du 20 juin


Le groupe local demande donc au nom de Greenpeace l’arrêt immédiat des réacteurs 1 et 3 en attendant qu’un premier examen permette d’identifier les contrôles à effectuer.
La sûreté en matière de nucléaire est une question trop sérieuse pour être laissée aux mains des seuls industriels, au Blayais comme ailleurs nous ne lâchons toujours rien.
En observant la centrale

En observant la centrale

Lire l'article
Bordeaux | le 26 juin 2016

NOUVEAU PRODUIT DE LA MARQUE LECLERC OBSCUR "LE JUS MULTI-PESTICIDES"

Ce samedi 25 juin sous un temps ensoleillé, l’équipe du groupe local de Bordeaux Greenpeace composée de Jacques, Michaël, Paloma, Anne-Marie, Sylvie, Inès, Hélène, Alain, Roxanne et Yann est de nouveau allée à la rencontre des familles place Saint Projet à Bordeaux pour une nouvelle journée de sensibilisation.  Un grand merci à tous pour votre détermination et votre bonne humeur.

Le lancement de la campagne jus de fruits multi-pesticides de Leclerc Obscur a interpelé beaucoup de personnes.

WP_20160625_14_38_14_Moment                                       WP_20160625_16_57_13_Moment

Le but de cet journée était de sensibiliser les familles en particulier car les femmes enceintes et les enfants sont les plus fragiles face aux risques posés par les pesticides sur la santé.

Nous souhaitons que les 6 principales enseignes de la grande distribution en France s’engagent d’ici 2017 à :

– Eliminer en priorité les pesticides les plus dangereux,

– Soutenir les agriculteurs qui s’engagent à produire sans ces pesticides,

– Etre transparent vis à vis des consommateurs sur le recours aux pesticides dans la production de notre alimentation et le soutien aux agriculteurs.

alain pomme

Après la sensibilisation, le groupe local de Bordeaux Greenpeace a offert un verre de jus de fruits garanti sans pesticides.

Toujours déterminés pour la planète.

Yann.

WP_20160625_17_04_53_Moment(2)

Lire l'article
Bordeaux | le 13 juin 2016

MOBILISATION CONTRE LE TAFTA EN GIRONDE LE 11 JUIN 2016

Hier, les JEBA étaient présent-e-s aux côtés de Les Amis de la Terre Gironde, la @Confédération Paysanne 33, Greenpeace France / Groupe local de Bordeaux, ATTAC 33 et Solidaires 33 pour informer les passant-e-s à propos du CETA et du TAFTA.
Ces traités de libre-échange actuellement négociés entre l’UE et le Canada et l’UE et les Etats-Unis ont pour objectif de niveller par le bas les normes sociales, sanitaires et environnementales entre ces « marchés ».
Cela profiterait aux multinationales qui pourraient même attaquer en justice un Etat pour une loi qui entraverait leur soif de profits…
C’est donc un véritable cheval de Troie des forces économiques et politiques (libérales) que nous devons à tout prix pourchasser pour que le libre-échange ne nous tue pas définitivement !

13445605_646200798867377_5953047516468577240_n[1]

Lire l'article
Bordeaux | le 8 juin 2016

TAFTA et CETA , non merci !

A l’approche de la signature du traité CETA entre le Canada et l’Europe, et alors que Greenpeace Pays-Bas a obtenu une grande partie du projet de traité de libre-échange transatlantique (TAFTA), Greenpeace France / Groupe local de Bordeaux, Les Amis de la Terre Gironde, Confédération Paysanne 33, Jeunes Écologistes Bordeaux-Aquitaine, ATTAC 33 et Solidaires 33 ont décidé d’informer sur les dangers du traité TAFTA pour notre sécurité alimentaire, et de mobiliser pour demander aux Etats l’arrêt des négociations.

– Rassemblement SAMEDI 11 JUIN à 14h30 Place Pey Berland, 33000 Bordeaux « Le TAFTA : un monde à l’envers »
Ensemble et déterminé-e-s, stoppons le TAFTA !

Lire l'article
Bordeaux | le 26 mai 2016

LE GROUPE LOCAL DE BORDEAUX VA A LA DECOUVERTE DES PNPP

Le groupe local de Bordeaux va se rendre chez Michaël le 11 Juin 2016 afin de découvrir une gamme de produit PNPP (Préparation Naturelle Peu Préoccupantes).

La visite est gratuite est ouverte à tous les adhérents ou non.

Pour des raisons d’organisations merci de me confirmer votre participation avant le 05 juin afin de mettre en place le covoiturage.

Voici le lien pour en savoir plus : au bon purin

Je reste à votre disposition.

Yann LUPRICE yann.luprice@hotmail.fr 0616542745

Lire l'article
Bordeaux | le 22 mai 2016

2000 personnes à Bordeaux pour la journée internationale contre Monsanto

Au moment où la Commission européenne veut, contre l’avis de la société civile, réautoriser le glyphosate et où la bataille contre les pesticides se poursuit au sein de la viticulture bordelaise, Bordeaux ne pouvait rester à l’écart de cette journée internationale anti pesticides et anti Monsanto.

La banderole de tête

La banderole de tête


Animée notamment par un collectif de jeunes déjà organisateurs de la marche de l’an dernier, cette marche a été un beau succès joyeux et coloré avec 2000 participants dans les rues de Bordeaux.
Le groupe local était bien là

Le groupe local était bien là


Le groupe local était présent bien sûr avec sa banderole, son mégaphone et sa chanson parodique sur Monsanto et les autres trusts de l’agrochimie que sont Bayer, BASF, Syngenta, Dow Chemical et consorts.
Le groupe local animait devant avec son mégaphone

Le groupe local animait devant avec son mégaphone


De La Victoire à La République en passant par les quais, Tourny, Gambetta, l’ambiance était au beau fixe dans le cortège, le soleil aidant, pour dénoncer les méfaits de l’utilisation des pesticides depuis l’agent Orange de Monsanto durant la guerre du Vietnam aux néonicotinoides tueurs d’abeilles alors que le Sénat français venait dans la semaine de reculer sur l’interdiction rapide de ces pesticides.
Du côté de la Porte de Bourgogne

Du côté de la Porte de Bourgogne


De  » Tout le monde déteste Monsanto » à « Monsanto nos vies valent mieux que tes profits » sans oublier « Monsanto, Syngenta, Bayer, criminels empoisonneurs », et le décalé « Tout le monde veut prendre l’apéro bio ! » les slogans étaient colorés à l’image de cette journée qui s’est terminée par des prises de parole Place de la République avant des concerts gratuits organisés avec Nuit Debout.
En passant par le cours Pasteur

En passant par le cours Pasteur

Lire l'article